Balanços (Le Monde)

Avui pel matí esperava amb cert interès l’editorial del Basté, així com tot el tractament de la premsa d’aquí; també de l’espanyola -en molta menor mesura, sens dubte-; i és clar, sobretot l’europea. I com ja saben de la meva gran admiració per França i els francesos, doncs casi que només val la pena parlar de l’article que explica el desenllaç -espero que pel bé de tots, no diguin res demà de l’espantós ridicul de creuaments de declaracions d’aquest matí…- Però bé, vegin, vegin, què és el que diuen per París. L’article val molt la pena. I com va dir Tena l’altre dia, el balaç d’èxit o fracàs no vindrà donat pel que poguem dir aquí o a Madrid, sinó pel que diguin per sobre dels Prirneus:

“Le oui “informel” des Catalans à l’indépendance.

“[…] Pour beaucoup d’observateurs, la montée du sentiment indépendantiste est le fruit d’une double déception, vis-à-vis de Madrid, mais aussi du gouvernement tripartite au pouvoir en Catalogne depuis 2003. L’exécutif régional, composé du Parti socialiste catalan (PSC), d’ERC et des écolo-communistes d’Initiative pour la Catalogne-Verts (ICV), est parcouru de tensions permanentes.

A quelques mois des élections régionales, programmées en octobre 2010, les initiatives citoyennes sur le droit à l’autodétermination, ainsi que les réactions à une possible décision défavorable du Tribunal constitutionnel sur le statut d’autonomie élargie de la Catalogne, pourraient brouiller les cartes.

Convergence et Union (CiU, nationaliste, centre-droit), la coalition libérale qui a dirigé la Catalogne de 1983 à 2003, avec à sa tête Jordi Pujol, est donnée gagnante dans tous les sondages, lorgnant même la majorité absolue. Le parti devra cependant clarifier sa position sur l’indépendance.

Historiquement nationaliste mais dans la fidélité au roi et à la Constitution, CiU voit émerger en son sein un courant ouvertement indépendantiste. “C’est l’objectif de notre génération”, affirment les plus jeunes dirigeants du parti. D’où son embarras à l’occasion de ces référendums : elle a partagé les estrades de la campagne pour le “oui” avec les indépendantistes d’ERC, mais son président, Artur Mas, s’est abstenu de toute apparition publique

“L’indépendantisme a obtenu une légitimité.”

ERC a fait au contraire le forcing pour coller à l’initiative de la société civile. “Depuis six ans qu’elle participe au gouvernement, ERC a perdu le monopole de l’indépendantisme, analyse le politologue Josep Ramoneda. Pendant cette période, l’indépendantisme a obtenu une légitimité qu’il n’avait pas. Il est devenu une option possible, qui conditionne l’évolution des partis.”

ERC pourrait pâtir de l’apparition de nouvelles formations souverainistes, notamment autour de Joan Laporta, le médiatique président du club de football FC Barcelone, dont l’éventuelle entrée en politique suscite beaucoup d’interrogations.

Le principal perdant d’une radicalisation du catalanisme serait le Parti socialiste catalan (PSC), du président José Montilla. “Succursale” catalane du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), le PSC a choisi d’ignorer l’organisation de ces scrutins, alors qu’il avait bataillé contre le premier référendum, le 13 septembre, dans la commune d’Arenys de Munt.

Il aura bientôt l’occasion de préciser sa position, puisque les organisateurs des consultations de dimanche ont l’intention de demander au parlement régional l’organisation d’un référendum – officiel celui-ci – pour le 25 avril 2010.”

Jean-Jacques Bozonnet

Le Monde

En fi, que això és tot. Ara pensin si és o no un èxit el que va passar ahir.


PS/ Ah, i també interessantíssima entrevista a J.B. Culla al mateix Le Monde.

LA CANÇÓ: MK Ultra, de Muse.

Anuncis

One thought on “Balanços (Le Monde)

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s